Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 23:32

Je sens bien au fond de moi que cette vie ne me correspond pas. J'ai autre chose à faire que de suivre leur règles, aucune envie de trimer plus tard pour un patron, à quoi bon pourrait bien me servir mes diplômes, j'apprendrai mieux sans leur institution. J'ai envie de profiter de la vie qui m'a été donnée, et je ne suis pas, ne serai-ce de manière infime, alléché par leurs offres de richesse. Je ne veux pas vivre dans une cage, fut-elle dorée.

Et pourtant, j'ai peur. Je suis comme vous. Je n'ose pas tout envoyer balader pour m'offrir une vraie vie. Que ce soit en partant sur la route, en rejoignant un éco-village, un squat politique ou artistique.. Les possibilités sont infinies ! Parce que dans le fond, qu'est-ce qu'on a à perdre, suis-je tant attaché à mon minable confort, à cette vie que je n'ai nullement choisis ? Elle n'a pourtant aucun sens. C'est une aberration de considérer 35h de travail hebdomadaires 40 années durant comme une perspective d'avenir viable. Pouvons nous accepter de nous contenter que des weekend et des courtes vacances pour s'évader et oublier le quotidien ? Je vous le demande, ensemble, réfléchissons à une alternative, coût que coût, puisque nous n'avons finalement rien à perdre.

Ne passons pas à coté de notre vie

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je suis "tombée" sur ton blog en faisant des recherches sur Google à propos du conditionnement, du système éducatif... Et à ce que j'ai pu voir en lisant tes articles tu as l'air d'être exactement
dans la même vision que moi. Depuis 3 mois, je me sens mal, étouffée et pas à ma place dans cette société, cette vie, ce système qui nous conditionne depuis le jour de notre naissance. Je n'ai pas
énormément de choses à ajouter... Je suis tellement en accord avec ce que tu dis, que tes articles pourraient être de moi. J'ai l'impression que trop de gens noient leur sentiment de mépris et
d'aversion envers "le système" et préfèrent subir car c'est toujours plus facile que de se battre pour ce que l'on croit ou veut vraiment. J'admire beaucoup ta façon d'illustrer tes pensées. Et je
voulais que tu le saches. Bonne soirée.
Répondre
T


Tout d'abord merci, je suis sincèrement touché de voir que mes écrits aient résonné en toi. Nous passons tous par des moments plus ou moins sombres dans nos vies, mais si on ne se sent pas à
notre place dans ce système morbide, c'est que nous sommes encore vivants malgré tout ce conditionnement, et nous sommes finalement plutôt 'nombreux'. Je suppose qu'avec le temps, plutôt que
d'effectivement la noyer, nous arriverons à transcender cette souffrance pour en faire quelque chose de beau.


Me voilà remotivé pour la construction de ce blog, et heureux de voir que ça pourrait avoir un sens


En toute bienveillance..



Recherche

Pages