Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 15:28

Vieux témoignage d'un futur bachelier...

Ok ça y est, je suis sur le point de finir le lycée, j'ai passé tout ce temps fou pour avoir la capacité à décrocher le saint baccalauréat. Sauf que finalement, tout ces moments à me conformer à divers contrôle, qu'est-ce que ça m'a appris? Qu'est-ce que ça pourrait m'apporter? Rien, ou presque. Ok j'ai appris à lire, à écrire, à compter. Et tout le reste? Que de futilités. Je ne saurai même plus vous dire sur quoi j'ai trimé. Pourtant, quelle prestigieuse filière que le bac scientifique en science de l'ingénieur avec spécialité maths ! Hélas, toutes les compétences essentielles à la vie ne s'apprennent pas en cours... Pourquoi n'apprenons nous pas à cuisiner? La rencontre d'un camarade très tôt déscolarisé m'a beaucoup renseigné. J'ai été frappé de voir à quel point sa vie a été bien plus riche que la mienne. Ce dissident avait beau n'avoir que deux ans de plus que moi, il se montrait quelqu'un de construit, réfléchis, et bien plus sage que la plupart des personnes que j’eus l'occasion de croiser avant. Et je ne parle même pas de sa pureté... Mais alors, quels savoir faire de plus aurai-je bien pu assimilé pendant qu'il profitant de la vie dans ses voyages? Rien, si ce n'est la capacité à mieux endurer la souffrance.

Je n'ai pas appris à réfléchir, mais seulement à reproduire.
Je n'ai rien crée, j'ai toujours recopié.
Je n'ai rien choisis, j'ai constamment subi.

Aucunes de mes compétences essentielles n'ont été obtenus grâce à l'institution scolaire, en particulier mon esprit critique. J'ai la chance de toujours avoir cherché à faire autre chose de ma vie en dehors des cours, de n'avoir jamais cherché à être premier de la classe, en faisait autre chose de mon temps libre que de simplement me divertir. Sans cela, je serai arrivé à mes 18 ans sans aucune autre aptitude que celle d'être esclave.

Enfin, il y a bien une chose sur laquelle l’école m'a fait progresser, l'art de l'expression écrite. Et c'est cette arme que je retourne contre toi, établissement mortifère !

Partager cet article
Repost0

commentaires

I
C'est drôle !
Tu écris de mieux en mieux. Et tu as vraiment un coeur intéressant. Bravo!
Répondre
T


Héhé merci bien, tu me motives à développer un peu tout ça :)



Recherche

Pages